Le contribuable particulier est confronté durant sa vie à des déclarations relatives aux impôts. Les particuliers doivent déclarer annuellement leurs revenus . Ils sont soumis à l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation et la taxe foncière.
Une personne agissant dans le cadre de la gestion de son patrimoine peut être soumise à des obligations déclaratives propres aux entreprises (certains loueurs meublés qui peuvent être tenus de produire des déclarations de résultat ou de TVA)

Déclaration d’impôt sur le revenu
C’est la principales formalité pesant sur les particuliers. Chaque année, les contribuables doivent déclarer les éléments permettant de calculer leur impôt sur le revenu (revenus perçus entrant dans les différentes catégories d’imposition, charges déductibles, situation familiale, réductions et crédits d’impôt…)
En fonction de la complexité de la situation déclarative, différents formulaires devront être remplis :
la déclaration principale 2042, où sont renseignées les informations les plus courantes (traitements et salaires, revenus de capitaux mobiliers, situation familiale….)
la déclaration 2044 ou 2044 SPE relative aux revenus fonciers
la déclaration 2042 C PRO concernant les revenus des professions indépendantes
la déclaration 2042 RICI permettant de déclarer certains crédits et réductions d’impôt la déclaration 2074, afférente aux plus-values sur valeur mobilière
la déclaration 2047 relative aux revenus perçus à l’étranger
Les foyers fiscaux dont le revenu fiscal de référence n’excède pas un certain montant (16.000 euros) doivent déclarer leurs revenus sur internet, sur le portail impots.gouv.fr.

Taxe d’habitation et taxe foncière
Il s’agit des contributions permettant de financer les collectivités territoriales. La taxe foncière concerne les propriétaires de biens immobiliers au 1er janvier de l’année d’imposition. La taxe d’habitation vise les personnes disposant d’un local d’habitation au 1er janvier de l’année d’imposition Généralement, le contribuable n’a pas de déclaration à produire, l’administration lui notifie un avis d’imposition en fonction de l’adresse qu’il a déclarée ou de ses titres de propriété. Les éventuels dégrèvements et exonérations sont accordés en fonction des éléments contenus dans la déclaration d’impôt sur le revenu. Il peut être nécessaire de produire une déclaration spécifique afin de bénéficier de certaines exonérations de taxe foncière (immeuble neuf ou travaux environnementaux). Pour bénéficier d’une exonération liée à la personne du contribuable (veuf, handicapé…), il faut fournir certains justificatifs.